la réparation et la finition de l'appartement
la réparation de l'appartement la réparation de l'appartement par les mains la réparation de l'appartement - une principale page la réparation de l'appartement par les forces la réparation indépendante de l'appartement la réparation de l'appartement
  >
 

le Revêtement des surfaces par la plâtrage sèche

le Crépissage des murs et les plafonds par la plâtrage ordinaire ou soi-disante mouillée demande à l'habitude ouvrière définie. Relativement complexe est aussi la préparation des documents pour la plâtrage mouillée. .

La Couverture des murs ou le plafond par les feuilles de la plâtrage sèche assez facilement et peut venir à bout de cela même la personne inexpérimentée.

La plâtrage Sèche sont les feuilles fines de plâtre couvertes de deux parties fines, mais le carton solide. La longueur les feuilles 2,5-3,5 m, la largeur 1,2-1,3 m et l'épaisseur de 8 ou 10 mm (fig. 26. La surface couverte de la plâtrage sèche, on peut immédiatement peindre ou couvrir du papier peint. .

Pribivanie des feuilles de la plâtrage sèche vers les murs en bois et en pierre. Les feuilles de la plâtrage sèche sont clouées sur la surface en bois tolevymi par les clous de la longueur 30-40 mm, et en outre les têtes des clous sont enfoncées un peu dans la feuille. En présence du revêtement en planches les feuilles y sont clouées directement. Vers les murs les feuilles tiennent ferme dans la position verticale (fig. 26, et en outre la longueur les feuilles doit s'aligner à la hauteur du local. Les feuilles sont clouées des bords et dans le milieu. La distance entre les clous au bord de la feuille doit faire 10-15 cm, mais dans des séries disposées au milieu la feuille - 20 voir .

Sur le mur en pierre on cloue préalablement la carcasse des planches ou les lattes (fig. 26, et en outre dans les places des coutures des feuilles la largeur des planches ou les lattes doit être pas moins 7,5 voir les planches Verticales ou les lattes sont clouées au mur en pierre les longs 70-100 mm, enfoncé d'habitude aux coutures. Si la solution dans la couture est tellement ferme qu'il est impossible d'enfoncer les clous, dans le mur, la couture ou la brique font par la tarière (fig. 51) les orifices par le diamètre de 10 mm, dans qui on enfonce les bouchons en bois. Sur ces bouchons clouent les lattes verticales. La distance entre les clous enfoncés dans les coutures, doit être pas plus de 50 cm, mais aux bouchons en bois - 70-80 voir Vers la carcasse établie on cloue les feuilles de la plâtrage sèche pour qu'entre eux il y avait un espace dans 4 mm pour la finition des coutures (fig. 25,). .

Fig. 26

Fig. 26. Pribivka des feuilles de la plâtrage sèche vers le mur :
Mais - la feuille de la plâtrage sèche, - la feuille dans la coupe, à - la feuille avec les bords raffinés dans la coupe, g - la carcasse en bois sur le mur en pierre ou en bois, d - la couture entre les feuilles sur la latte verticale de la carcasse, e - la fixation des angles internes, - la fixation des angles externes.

Fig. 27. La fixation temporaire de la feuille de la plâtrage sèche au revêtement du plafond : mais - la jambe de force, - la fixation temporaire de la feuille.

Fig. 27. La fixation temporaire de la feuille de la plâtrage sèche au revêtement du plafond :
Mais - la jambe de force, - la fixation temporaire de la feuille.

Pribivanie des feuilles de la plâtrage sèche vers le plafond . Au revêtement du plafond égal en bois les feuilles de la plâtrage sèche sont clouées directement sur le plafond. Au revêtement du plafond en béton dans lui forent les orifices, dans lesquels on enfonce les bouchons en bois. Vers les bouchons, dans chaque 40 cm on cloue les lattes, est analogue à la carcasse au mur en pierre. .

Pour le maintien des feuilles pendant eux pribivanija on applique les jambes de force des planches (fig. 27).

la page suivante >


Tous les articles du paragraphe " le Revêtement intérieur яютхЁ§эюё=хщ"